Ancien Président du club, Pierre CUEYE nous a quittés à l'âge de 90 ans.
La bénédiction aura lieu mercredi 16 mai 2018, à 14 h 15, au crématorium de Canet-en-Roussillon, suivie de l'incinération à 15 heures.

Villefranche XIII-Aveyron et l'Amicale Treiziste Villefranchoise s'associent à la peine de la famille et l'assurent de tout son soutien.

Nous sommes lors de la saison 1967-1968. Jusqu'alors secrétaire, Pierre CUEYE, est nommé Président après la démission de Roger LALA. Après ce remaniement, le bureau est ainsi composé : Délégué auprès de la Fédération : Docteur CERLES, secrétaire général : Claude GANNAC. Aux finances, Messieurs BACH et Maurice CARLES. Bernard FABRE, capitaine la saison passée, prend en mains les entraînements. 2 poules de huit, avec CARCASSONNE, TOULOUSE, ST GAUDENS, ALBI, BORDEAUX, VILLENEUVE et le nouveau ST ESTEVE.

Les saisons suivantes Pierre CUEYE est toujours à la barre. Lors de la saison 1969-1970, arrivent à la Vice-Présidence, Messieurs DE LA BALLINA, DARRES, DAVY, PRIX. Voulant relancer le rugby à XIII à CAHORS en sommeil depuis une dizaine d'années, un groupe d'anciens dirigeants Lotois demande le parrainage de VILLEFRANCHE sous la forme d'une alliance appelée "Entente VILLEFRANCHE-ASSOCIATION SPORTIVE CADURCIENNE". L'entente recevra alternativement sur le terrain de VILLEFRANCHE et CAHORS, et de plus chaque membre de l'association mettra en cours une équipe de jeunes, l'une formée de Villefranchois, l'autre de Cadurciens. Il s'agit bien sûr d'une résurrection !

Le nouveau bureau est ainsi composé : Président : Pierre CUEYE de VILLEFRANCHE, Vice-Président: M. BALDY de CAHORS, secrétaire général : Maurice CARLES de VILLEFRANCHE, adjoint : M. BOSC de CAHORS, trésorier : M. JOUANDEAU de VILLEFRANCHE, adjoint : M. LABAT de CAHORS, membres : M. PRIX de VILLEFRANCHE et M. MULE de CAHORS.

Le Comité du ROUERGUE qui regroupe une quinzaine de clubs a formé son nouveau bureau. Président : Jacques NOUVIALE (CAJARC), Vice-Présidents : JANDET et GARRIC (ALBI), CUEYE et CAYSSIALS (VILLEFRANCHE), MULE (CAHORS). Secrétaire : Roger LALA, trésorier : Michel ROUZIES. Tous deux de VILLEFRANCHE. Le siège sera transféré d'ALBI à VILLEFRANCHE.

Les cadets reçoivent la Coupe du Fair-Play pour leur excellente tenue tout au long de la saison. Elle est remise par le Président CUEYE au Capitaine de l'équipe Patrick CAYSSIALS. 1969-1970 aura été un bon cru. Se sont illustrés BEGOU, BLANCK, ANDURAND, BOUYSSOU, les frères KIERASINSKI, GAYRAL, TRANIER, BEZIAT, mais tous les autres ont apporté leur pierre à l'édifice.

La saison 1970-1971 verra l’épopée en Coupe de FRANCE de l’équipe du Président CUEYE. En 1/8 de finale à VILLENEUVE, VILLEFRANCHE bat LA REOLE 14 à 9. En ¼ de finale, le tirage au sort n'est pas favorable : TOULOUSE, le leader du championnat, avec en prime, match à ST GAUDENS. 12 à 3 sera le score final. La presse spécialisée fera de VILLEFRANCHE le héros du jour et l'outsider pour la conquête de la Coupe de FRANCE. Pour la première fois de son histoire, le club est en ½ finale d'une compétition nationale, et hérite de LEZIGNAN, justement détenteur de la dite Coupe. CARCASSONNE est le lieu du choc tant attendu..
L'équipe se présente le 16 mai dans la composition suivante : arrière : TRANIER, ailiers : RAYNAL et BOUYSSOU, centres : CASTEL et G. KIERASINSKI, ouverture : FABRE, mêlée : BLANCK, 1ère ligne : KIERASINSKI J., GAYRAL, LABATUT. Remplaçants : LEYROLLES et LOUPIAS.
LEZIGNAN joue avec le vent et prend l'avantage. Le combat est rude mais loyal. VILLEFRANCHE ne s'en laisse pas compter et ne plie pas. Le score et de 13 à 8 pour les Audois en deuxième mi-temps lorsque CASTEL marque le 3ème essai que transforme G. KIERASINSKI du coin et égalise à 13 à 13. VILLEFRANCHE a une occasion en or, LAPOTERIE échoue à 2 mètres aux pieds des poteaux et KIERA aura la gagne aux 69ème et 72ème minutes sur coups francs aux 40 mètres. Mais le vent dévie les deux fois le ballon qui passait entre les barres, de quelques centimètres.
A la 78ème minute, LAPOTERIE se détache trop tôt de la mêlée. Hors jeu ! Papillon LACAZE, contre le vent, ne veut pas tenter la pénalité, mais l'ailier ALONZO l'exhorte. Il s'exécute et la balle passant au ras de la transversale, fait basculer le match. 15 à 13, c'est fini. Le beau rêve s'est envolé mais que l'aventure avait été belle ! La deuxième mi-temps avait été tout à l'avantage des poulains de CAYSSIALS mais la chance avait choisi son camp.
Pour LEZIGNAN : 3 essais d'ALONZO, GELIS,  SOLIER, 2 transformations, 1 pénalité LACAZE. Pour VILLEFRANCHE : 3 essais de GAYRAL, FABRE, CASTEL, 2 transformations Georges KIERASINSKI.
C'était bien la confirmation que VILLEFRANCHE était une équipe de Coupe, capable d'inquiéter et souvent de battre les formations les plus huppées.

Cinquième mandat d'affilée pour le Président Pierre CUEYE qui passe la main à la fin de la saison (1971-1972). Son mandat aura été positif en positionnant VILLEFRANCHE XIII parmi les bonnes équipes de NATIONALE. Son successeur est le Vice-Président Julien DE LA BALLINA. Il dirige une importante carrosserie. C'est le début d'un long bail à la tête du club.

Pierre CUEYE, debout, le dernier à droite.

Pierre CUEYE, debout, le dernier à droite. 1/2 finale de la Coupe de France.