ladepecheElite 2 - Hier sur le stade Lagarde les Loups de Villefranche-de-Rouergue accueillaient Lescure en 1/2 finale du championnat de France

Villefranche XIII Aveyron-Lescure Arthès XIII : 8-31 - Dimanche 13 mai, Stade Henri Lagarde. 15h (Mi-temps : 2- 18) - Arbitres : Mrs Delarose, Sabri, Guedés

Villefranche XIII Aveyron : Essais : 1 : Paul Portal (63 ème) Transformations : 1 ; Jake Steadman (63 ème), 1 P Jake Steadman (20 ème) Cartons jaunes : Alex Magna (3 ème)

Lescure Arthès XIII : Essais : 5 : Julien Cance (25 ème) ; Christopher Denis (35 ème) ; Pierra Jean Ricard (39 ème) ; Damien Jacquet (54 ème) ; Benoit Loubières (75 ème) Transformations : 5 : Julien Cane (25 ème, 35 ème, 39 ème, 54 ème, 75 ème) Drops : 1 : 48 ème, Damien Jacquet. Cartons jaunes : Fabien Rigal (30ème), Martyn Smiths (75 ème)

Évolution du score : 2-0 ; 2-6 ; 2-12 :2-18 ; 2-19 ; 2-25 ; 8-25 ; 8-31.

Villefranche XIII Aveyron : 1- Romain Teulade, 2- Paul Portal, 3- Jake Steadman, 4- Djamel Remok, 5- Cédric Buttignol, 6- Morgan Carensac, 7- Jarod Brackenhofer, 8- Alex Magna, 9-Bastien Dintilhac (capitaine), 10- Julien Yèche, 11- Loic Taurin, 12- Jérôme Fabre, 13- Emilien Gaillac, 14- Thibault Cousinié, 15- Martin Gohon, 16- Alexandfe Roux, 17-Shann Brugel, 18-Anthony Senezergues. Entraineurs : Yannick Buttignol, Jérémy Fontaine, Nicolas Maucuit, David Sénézergues

Lescure Arthès XIII : Fabien Rigal, Gaetan Fabre, Damein Fedou, Kevin Martinez, Pierre Jean ricard, Julien Cance, Romain Vigroux, Kilian Portal, Christopher Denis, Anthony Ricard, Philippe Heral, Benoit Rigal, Damien Jacquet, Martyn Smith, Clément Salacroup, Jordan Recoules, Benoit Loubière. Entraîneurs : Fabien Denis, Romain Dintilhac

Ce dimanche 13 mai, le stade Henri Lagarde recevait une demi finale du Championnat de France qui voyait Villefranche XIII Aveyron affronter Lescure Arthès XIII.

Pour l'occasion, le stade avait vêtu ses habits de fête pour faire honneur aux deux formations car l partie s'annonçait serrée : les locaux ayant terminé leader de la phase régulière et Lescure ayant acquis sa qualification sur le terrain d'Entraigues.

Au coup de sifflet libérateur de l'arbitre, Villefranche attaque sur son premier ballon, Lescure réplique immédiatement. Les locaux sont réduits à 12 dès la 3 ème minute. Durant près de vingt minutes, aucune formation ne prend le dessus, les défenses restent maîtresses de la situation. Mais les visiteurs placent plusieurs banderilles très dangereuses.

Pourtant, c'est Villefranche qui ouvre le score sur pénalité (20 ème). Le coaching bat son plein mais celui es tarnais est plus efficace. Martyn Smith met la panique dans la défense et c'est l'essai visiteur (25 ème).

Ceux-ci prennent le commandement et ne vont plus le lâcher. Côté local, le réalisme est absent. Au contraire, les visiteurs vont enfoncer le clou en quatre minutes : deux essais (35 ème et 39 ème) vont creuser l'écart.

À la pause, 2 à 18 pour les Tarnais. Villefranche se doit de marquer très vite au retour des vestiaires, mais bis répétita, pas le moindre point de marquer. Sur un contre, les lescuriens engrangent un drop (48 ème) sur leur première incursion.

Sur leur deuxième (54 ème), c'est l'essai sous les poteaux. Menés par 2 à 25, les villefranchois jettent toutes leurs forces dans la bataille pour essayer de revenir. Paul Portal redonne un peu d'espoir (63 ème).

Avec presque 20 minutes à jouer, c'est encore possible. Hélas pour les Aveyronnais, la concrétisation n'est pas au rendez-vous. leurs attaques échouent toujours sur une faute au dernier moment. Lescure Arthès s'arc-boute en défense et réussit même à aggraver le score pour empocher une qualification méritée face à des Villefranchois émoussés.

Ces derniers ne verront pas la finale qu'ils avaient remportée la saison dernière.

Il est certain que la finale perdue en Coupe de France contre Villegailhenc il y a deux semaines n'a pas été une bonne chose pour donner le maximum de confiance aux Aveyronnais avant cette rencontre de demi-finale contre Lescure hier au stade Lagarde.


Les réactions d'après match

Au terme de cette rencontre, les réactions étaient unanimes quant à la victoire de Lescure Arthès ;

Yannick Buttignol : «C'est une victoire logique de Lescure Arthès. Ils la méritent amplement. Aujourd'hui on a vu de leur côté un vrai groupe, je tiens à les féliciter. En début de saison, personne n'aurait parié sur eux. Ils ont effectué un sacré boulot dans l'ombre. Aujourd'hui ça paye bravo à eux et bonne chance pour la finale. Quant à nous, bien sûr déçu pour cette défaite, on est compétiteur donc la victoire nous nourrit. Mais je ne suis pas trop surpris par la défaite, je la craignais. Certains signes avant coureurs pouvaient apporter un doute dans nos esprits : Le rugby est un sport collectif et aujourd'hui on n'a pas joué en équipe. Cette semaine, à l'entraînement ce n'était pas ça. Voilà, la sanction est tombée».

Romain Dintilhac, entraîneur de Lescure et ancien joueur de Villefranche : «Heureux de cette victoire bien entendu sans avoir une pensée pour mon ancien club et mon frère capitaine. Nous avons construit notre victoire sur la fraîcheur physique et en donnant du rythme. J'ai trouvé les Villefranchois quelque peu émoussés. Nous avons pu aligner 17 joueurs qui n'avaient aucun petits «bobos» contrairement aux locaux. Cela à peut-être joué. Nous avons su être efficaces et réalistes. Pour nous, ce parcours est un sacré plus et récompense tout le travail fait depuis le début de saison.»

Côté supporteurs villefranchois et dirigeants : «Belle victoire de Lescure. On paye la finale du Challenge. Notre équipe était fatiguée physiquement et moralement. Trop de joueurs ont joué avec des blessures. Côté envie, on n'y était pas. Mais cela ne doit pas occulter la belle réussite de la journée : Un chapiteau plein à craquer pour le repas, des anciens qui se retrouvent, des tribunes bondées, des enfants enthousiastes et nombreux ! Une belle journée malgré une défaite logique. Bon vent à Lescure pour la finale».

Alain Dintilhac

https://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2018/05/14/201805141936-full.jpg

La déception était palpable, hier, dans les rangs villefranchois, à l'issue d'une rencontre largement dominée par Lescure./ Photo DDM, C. Méravilles

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109252017.jpg

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109252002.jpg

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109251976.jpg

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109278787.jpg

Déception

Il n’y aura pas de finale cette année pour Villefranche-de-Rouergue en championnat de France malgré un parcours de qualification de grande qualité. Mais hier, les Aveyronnais n’ont pas été en mesure de suivre le rythme des Tarnais de Lescure qui n’arrêtent pas de surprendre dans ces phases finales. Ainsi, hier, sur la pelouse du stade Lagarde, ils n’ont pas laissé de chance aux Villefranchois de se qualifier. Pas de suspense, les Loups avaient les jambes encore fatiguées de leur défaite en finale de la Coupe de France, il y a deux semaines, contre Villegailhenc.

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109250572.jpg

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109250569.jpg

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109250566.jpg

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109250562.jpg

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109250583.jpg

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109250581.jpg

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109250564.jpg

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/14_05_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/109250560.jpg

Photos : Cédric Méravilles