ladepecheVillefranche XIII Aveyron- Baho XIII - Dimanche 21 octobre, à 15 h 30, stade Henri-Lagarde. Arbitre : M. Casty. Lever de rideau : Fédérale : Villefranche XIII Aveyron-Cahors XIII (à 13 h 30).

Villefranche XIII Aveyron : Bastien Dintilhac, Unaloto Lamelangi, Alex Magna, Émilien Gaillac, Julien Yèche, Loïc Taurin, Paul Portal, Alexandre Roux, Shann Brugel, Victor Cerezo, Robin Bessou, Anthony Sénézergues,

Gabriel Bouscayrol, Martin Gohon, Jérôme Fabre, Djamel Remok, Max Hakomani, Romain Teulade, Loyc Amans, Phil Nati, Reynhold Kamilo, Erwan Saviard, Yann Rodriguez, Rémi Lafon.

Entraîneurs : Paul Bramley, David Sénézergues, Loïc Taurin.

Classement : 6e, 3 matchs, 5 points. 1 victoire à l’extérieur.

2 défaites : 1 à domicile, 1 à l’extérieur. 9e attaque avec 61 points marqués. 5e défense avec 66 points encaissés.

Ce dimanche 21 octobre, le championnat élite 2 verra se dérouler la quatrième journée, une journée qui sera quelque peu perturbée en raison des intempéries de ces derniers jours. En effet, trois rencontres seront reportées : Ferrals-Toulon, Pia-Villegailhenc-Aragon et Entraigues-Villeneuve-Minervois. Villefranche XIII Aveyron recevra sur sa pelouse d’Henri-Lagarde le leader de l’élite 2 : Baho XIII. Installé dans le championnat élite 2 depuis de nombreuses saisons, le club catalan est devenu une référence à ce niveau-là. Depuis près de dix saisons, les banlieusards perpignanais finissent le championnat soit en finale, soit dans le plus mauvais des cas en demi-finale du championnat. Titrés en 2014, les Bahotencs sont à la poursuite d’un nouveau titre qu’ils avaient laissé échapper en 2016 face à Villefranche XIII Aveyron. La saison passée, ils avaient échoué (tout comme les Aveyronnais) en demi-finale face au futur champion de France Villegailhenc-Aragon. Pour cette saison, l’ambition n’a pas été revue à la baisse, bien au contraire. En devenant la réserve des U 23 des Dragons catalans, le club catalan ajoute à ses forces vives un renfort haut de gamme. Déjà très présent dans les catégories jeunes, ce club formateur a reçu de précieux renforts perpignanais, notamment des juniors des Dragons catalans. Ainsi sont arrivés à l’intersaison Mathias Pala et Maxime Da Costa des U23 ainsi que Romain Mencarini du FC Lézignan. Ces trois joueurs clés rejoignent les expérimentés Maxime Guasch, Jordan Rieux, Patrick Reynier ou Vincent Pagès. Aussi, à l’heure de former son groupe pour venir en terre aveyronnaise, l’entraîneur Didier Meynard n’aura que l’embarras du choix. Face à un tel adversaire qui cette saison joue dans une autre catégorie, les Villefranchois seront vraiment les « Petits Poucet ». Après un début de saison plus qu’hésitant, les Villefranchois ont retrouvé le chemin de la victoire face au VARL, mais dimanche c’est une marche beaucoup plus haute qu’il faudra franchir.

Alain Dintilhac

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/20_10_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/114306771.jpg

 


Un dimanche complet pour les Loups

Ce dimanche 21 octobre, Villefranche XIII Aveyron va encore créer une sacrée animation au stade Henri-Lagarde. C'est à une journée complète que les amateurs de rugby sont conviés. Dès 11 heures, le rugby loisirs XIII va voir «s'affronter» les Éperviers avec Morlhon. À midi, ce sera la pause déjeuner avec le repas sous chapiteau «brochettes de bœuf frites» (réservations au 06 52 90 13 54).

Dès 13 heures, les féminines devraient effectuer leur premier tour de chauffe sur le stade annexe. À 13 h 30, les seniors fédérale recevront Cahors XIII et à 15 h 30, coup d'envoi de l'Élite 2 face à Baho XIII.

Défaits la semaine dernière face à Pujols XIII, les seniors fédérale auront une chance de se rattraper face à Cahors XIII. Cette confrontation entre deux clubs qui se connaissent très bien et qui bien souvent collaborent s'annonce très ouverte. À ce jour, Cadurciens et Villefranchois n'ont pas connu la victoire, opposés aux deux favoris de la poule, Trentels et Pujols. À l'issue de la rencontre face à Pujols, de nombreux enseignements positifs pouvaient être retenus en dépit de quelques erreurs fatales. Les coéquipiers de Mourad Aguida savent comment rectifier le tir.

Pour les seniors Élite 2, c'est une tout autre rencontre qui s'annonce face à Baho XIII. Avec une intersaison très active, les Bahotencs sont les grands favoris de cette saison. Devenu réserve des U 23 des Dragons catalans, Baho a ajouté une sacrée pierre à son édifice. Déjà toujours présents dans les derniers carrés du championnat Élite 2 avec ses propres forces vives grâce à une formation des jeunes au top, la venue des Dragons catalans ajoute une sacrée plus-value. Face à un tel adversaire, les chances des Villefranchois sont minces mais… faire tomber le leader est un sacré challenge. La victoire face au VARL a montré le chemin, aux locaux de poursuivre leur apprentissage.

La Dépêche du Midi

https://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2018/10/20/201810202105-full.jpg