ladepeche

Dimanche 17 octobre, Villefranche XIII Aveyron va enfin retrouver tous ses supporteurs au stade Henri-Lagarde pour une journée de reprise pleine d’espoir.  En lever de rideau, la formation Fédérale reçoit, Ramonville, à 15 heures, ce sera le coup d’envoi Villefranche XIII Aveyron Gratentour pour la deuxième journée du Championnat Elite 2.

Pour ces retrouvailles, tout le monde est dans les startings blocks, car chacun souhaite que la fête soit belle !

Les Loups accueillent Gratentour

Pour cette deuxième rencontre Elite 2, les Loups accueilleront donc Gratentour. Les saisons passées, les banlieusards toulousains évoluaient en Division Nationale mais leur statut a évolué. Gratentour est devenu la réserve du Toulouse Olympique Elite 1. Ce nouveau statut va leur permettre de bénéficier de l’apport de jeunes joueurs en vue de l’Elite 1 et des blessés en reprise d’activité. Ce qui devrait leur permettre de jouer un rôle plus qu’intéressant. De leur côté les joueurs du duo Mark Faumuina et Christian Lautrette se sont inclinés pour leur première rencontre à Ille-sur-Têt.

Première confrontation

Cette première confrontation aura permis au staff de travailler sur certains points. Concédant plusieurs cartons jaunes, les Loups ont énormément pêché par indiscipline. La première chose à corriger sera cela, jouer en infériorité numérique se paie cash en fin de rencontre : trois essais concédés dans le dernier quart d’heure. De plus, il faudra gérer la pression due à la première rencontre à domicile et ne pas se précipiter. Les Loups pourront par contre s’appuyer sur l’esprit de corps qui les animent et sur leur envie de bien faire.

Envie de victoire

En lever de rideau, la formation Fédérale accueillera Ramonville, réserve de Gratentour. Pour les Villefranchois, cette première confrontation sera pleine d’incertitudes après deux saisons sans jouer. L’objectif sera de retrouver certains automatismes et de faire le point physiquement sans toutefois occulter l’envie de victoire.

Élite 2 et Fédérale au stade Henri-Lagarde./DR

Élite 2 et Fédérale au stade Henri-Lagarde./DR