ladepeche XIII Élite 2.

Montpellier 25-Villefranche XIII 16

Montpellier: 5 essais aux 4e, 28e, 41e, 55e, 63e; 1 transformation ; 1 pénalité à la 60 e , 1 drop à la 68e. Villefranche XIII Aveyron : 2 essais d'El kalouki (38e), Almuzara (71e) ; 2 transformations de Bosc, 2 pénalités de Matthieu Marty (11e), Bosc (48e).

Villefranche XIII : Matthieu Marty, Amirault, Almuzara, Dintilhac, Melou, Boulhami, Kriouache, Cunha, Marwane, Lacout, El Kalouki, Thomas, Lafon, Bosc, Stéphane Marty, Déléris, Russery.

Pour leur retour en Élite 2, les Villefranchois ont subi la loi des Héraultais en s'inclinant par un écart de neuf points au terme d'un match qui leur a permis d'évaluer la différence de niveau entre Élite 2 et DN 1. Les Villefranchois vont concéder dès le début du match un essai sur ballon tombé, première faute : premiers points concédés.

Réduisant le score sur pénalité par Matthieu Marty, à la 11e minute, ils encaisseront un autre essai sur un ballon rendu trop rapidement à l'adversaire. Il faudra attendre les dernières minutes de la première mi-temps pour voir les Loups égaliser grâce à un essai d'El kalouki transformé par Bosc.

 

À la reprise, les Aveyronnais vont accumuler des erreurs fatales, les locaux en profitent pour creuser l'écart ainsi de la 55e à la 68e minute, ils aggravent le score ; les Loups réagissent mais en vain. Seul Almuzara réussira à perforer la défense héraultaise pour réduire le score. Finalement, les locaux s'imposent par 25 à 16.

La réaction de Bastien Dintilhac capitaine : « Nous perdons un match, à notre portée. Nous avons commis beaucoup trop de fautes et ainsi nous avons rendu le ballon à l'adversaire. Celui-ci fort de son expérience en Elite 2, a réussi à scorer.

Maintenant nous savons ce qui nous attend tous les dimanches : la moindre faute se paie cash ! À nous de remédier à cette situation. En attaque, nous n'avons pas su créer le danger par contre, en défense, nous avons été sérieux. Ce premier match doit permettre à nos joueurs de réaliser le chemin à parcourir pour cela il faut bosser dur aux entraînements et les résultats arriveront. Cette défaite est un point de départ, il ne faut surtout pas s'affoler ».

Alain Dintilhac

 


 

Rugby à XIII. Après la défaite à Montpellier.

La réalité de l'Elite 2

En se déplaçant à Montpellier ce samedi, les Loups ont ouvert le championnat d'Elite 2 en affrontant un adversaire aux ambitions affirmées. Au terme du débat, les Villefranchois se sont inclinés par 25 à 16, un écart qui symbolise bien le changement de niveau.

L'élite 2, un étage supérieur avec la saison passée. En terre héraultaise, tous les observateurs villefranchois ont été unanimes : le rythme du jeu est plus élevé et les fautes sont lourdes de conséquences.

Ainsi, les Villefranchois ont concédé trop de points sur des fautes commises. Dès l'entame (4e), un ballon perdu permettra à Montpellier d'ouvrir le score. À la 28e, même cause, même effet, et comme si les Aveyronnais voulaient faciliter la tache des locaux, une autre erreur donnera l'occasion aux Montpelliérens d'aller en dame (55e).

Un passage à vide fatal. II a suffi d'une baisse de régime du côté villefranchois pour que les locaux en profitent pour scorer. En dix minutes, ils vont marquer quinze points, un écart qui les mettra à l'abri d'un retour aveyronnais.

Les axes de travail connus. A l’issue de ce match, pas la peine de se demander sur quels axes de travail les prochains entraînements allaient se dérouler ; maîtrise du ballon et rigueur car à ce niveau, les petits détails prennent de l'importance.

Des absences. Pour ce match, certains joueurs étaient absents soit pour raison de régularisation comme West ou Etienne Valette (mutation), soit pour blessure comme Tarayre.

Les résultats du week-end : Lescure-Cavaillon:48 à 8. - Albi-Lyon: 20 à 0 - Toulouse JJ-Corbeil : reporté - Cabardès-Entraygues : 23-18, - Baho-Palau: 50-28.