Affichages : 554

C'est dans sa 92ème année que Charles GAUBERT, ancien dirigeant, s'en est allé. La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 5 mai 2021, à 16 heures, en la collégiale Notre-Dame de Villefranche, suivie de l'inhumation au cimetière Sainte-Marguerite. Un dernier hommage peut lui être rendu à la chambre funéraire Vialelles, 53, rue des Marbriers à Villefranche-de-Rouergue.

Villefranche XIII-Aveyron et l’Amicale Treiziste Villefranchoise s’associent à la peine de la famille et présentent leurs plus sincères condoléances.

C’est lors de la saison 1984-1985 que Charles GAUBERT arrive à la Vice-présidence avec Jean-Paul BAYOL et Henri VIGUIER. Jean DAVY et Paul LAFON en sont les Présidents. Au secrétariat : André AMANS, adjoint : Fulbert BESSOU, trésorier : Michel DELERIS, adjoint : Georges BRO.
Cette même année M. BORDERIE, agent d'assurance, se retire après un accident à un genou. Entré au club il y a 20 ans sous la présidence de Roger LALA, il s'occupait plus spécialement des licences, de l'assurance des joueurs et tenait le guichet le jour des matches. Un fidèle serviteur.
Entraîneur : BONNEFONT, équipe Réserve : GAYRAL, juniors : PASCAL et MURAT. Pour ce départ en groupe A, même effectif que l'an passé hormis le retour d' EBERT à la place de BLINKHORN et le renfort, par la montée en seniors, de BOULAGNON J-C, BONNET, BOSCH. BOUSCAYROL, encore junior, jouera en équipe première. Ce sera une saison extraordinaire pendant laquelle on a étrenné les shorts "Made in Australia".
Un des plus grands matches : au Teulel, devant près de 2000 spectateurs, VILLENEUVE, tenant de la Coupe, arrive avec ses vedettes internationales, SOLAL, DULUC, ROOSEBROUCK, SAUMITOU, CHANTAL, RABOT. Au terme d'une brillante partie, sous le regard du sélectionneur José VERGNIORY, VILLEFRANCHE empoche le gain du match 25 à 0. C'est du délire.
Pour la fête du 1er mai du quartier RADEL-FONDIES, l'équipe des Australiens de FRANCE bat VILLEFRANCHE 28 à 16.
En Assemblée Générale, l'accent est mis sur la très bonne saison. Budget record, les recettes ayant triplé. On se félicite que les nouvelles tribunes soient en place pour la saison prochaine

1985-1986 : Toujours deux co-présidents mais Paul LAFON se retirant, Henri VIGUIER, qui arrête de jouer, lui succède. Patrick CAYSSIALS épaule André AMANS au secrétariat. Pas de changement à la trésorerie.
Championnat à 16 clubs. 2 poules de 8 d'égales valeurs dites 1 et 2. A l'issue de la première phase, les 4 premiers seront rassemblés dans une poule des AS, les derniers dans une moindre valeur.
Pierre BONNEFONT entraîne l'équipe première assisté de Georges BRO, Jacques GAYRAL, la Réserve et Michael GLASCOCK, les juniors. Peu de modifications dans l'effectif mais on apprend que Patrick WOZNIACK, étudiant à PARIS, jouera à CHATILLON. Retour d'Australie de GLASCOCK et d'EBERT, Jean-Claude ANSELME, 2ème ligne, arrive de TOULOUSE. Neil COLLINSON, pilier, vient de WARRINGTON, Yves LORANT, pilier, d'ALBI et Jean-Pierre PUJOL. Montée des jeunes Christophe BOSCH, frère de Philippe, Stéphane LAURENT, Jean-Pierre BOULAGNON "le petit BOULA", frère de Jean-Claude, Jacques PORTAL, Pascal VINEL, Jean-Marc RUSSERY. L'Australien Bill HARDY, 22 ans, ami de Craig EBERT arrive en renfort.
Conséquence des mauvais résultats, comme bien souvent, l'entraîneur "trinque". Pierre BONNEFONT est remercié. EBERT ne fait plus partie de l'équipe et HARDY et GLASCOCK ont été "avertis". XIII. Arrivée de l'Australien Normy BURGE. Terrible drame au retour d'ALBI, le 12 janvier. Dans la soirée, au siège du FRANCE, c'est la 3ème mi-temps. Henri VIGUIER éconduit un client qui, une nouvelle fois, n'a pas réglé sa note qui s'élève à 18 francs. Celui-ci sort, va à sa voiture, revient avec une carabine et abat froidement Henri, d'une balle dans la tête. Henri décèdera douze heures plus tard. Sa disparition a profondément ému tous les Villefranchois.
Contre LIMOUX, au Teulel, une minute de silence est observée à la mémoire des dirigeants et joueurs récemment disparus. Henri bien sûr, Gabriel SOULIÉ le dirigeant de la première heure, Pierre RANCILLAC dirigeant et le jeune Jérôme BOUVIALE, ancien joueur.
A l'Assemblée Générale, une minute de silence est observée à la mémoire d'Henri VIGUIER. Elle se déroule dans la morosité et est émaillé d'incidents. On échange des propos aigres-doux. Intervention de Pierre BONNEFONT qui demande des explications sur son limogeage. Les réponses ne satisfont pas tout le monde. Jean BOULAGNON, le père des joueurs, membre du bureau démissionne. Georges BRO rend son tablier et annonce qu'il n'entraînera plus l'équipe. Le Président DAVY indique qu'il accepte d'être à nouveau co-président avec Michel DARRES, à la mémoire d'Henri VIGUIER et de son épouse, mais que ce serait uniquement pour jouer en poule A.

Pour la saison 1986-1987, le comité directeur a été formé avec comme co-présidents Jean DAVY et Michel DARRES, M. DELERIS, LOPEZ, GAUBERT, PRIX, GAYRAL, AMANS.
La formule du championnat est à l'étude. On sera fixé lors du prochain congrès de ST JEAN DE LUZ le 29 juin. Stupeur, la Fédération prend à l'encontre de VILLEFRANCHE une décision unique. Elle rétrograde le club en groupe B. C'est un déni de justice car VILLEFRANCHE a sauvé sa place sur le terrain. C'est magouille et compagnie. VILLEFRANCHE qui possède des équipes de jeunes qui fonctionnent bien, une classe promotionnelle, est sacrifié sur l'autel du copinage pour sauver d'autres clubs à l'agonie.
Le 30 juin, l'ensemble du bureau réuni, solidaire de son comité directeur, décide de se retirer du championnat et étudie la possibilité d'une action judiciaire contre la Fédération. Décision transmise par télex. Pas de réponse. C'est l'écœurement. Si les juniors, en majorité, sont favorables au départ en groupe B, seuls deux ou trois seniors sont prêts à rechausser les crampons. Le sentiment est au renoncement. Pas d'autre alternative que de mettre la clé sous la porte et d'aller voir dans la maison d'en face. De nombreux dirigeants et joueurs sont favorables à cette option. Des bruits circulent sur l'existence d'un bureau prêt à prendre la relève. "S'il y a des gens intéressés, qu'ils se fassent connaître. Nous leur cédons volontiers la place" déclare le Président Jean DAVY désabusé. Le 31 juillet, à 20h30, a lieu, à la maison des sociétés, sous l'impulsion de Pierre BONNEFONT, une réunion rassemblant les joueurs et les personnes intéressées pour faire partie du bureau qui doit relancer le rugby à XIII. A deux ou trois exceptions près, la majorité des joueurs dit se rallier à ce nouveau bureau qui affirme "ne pas vouloir laisser mourir VILLEFRANCHE XIII". Le bureau de Jean DAVY persiste dans son attitude.
Dans un communiqué du 29 juillet, le comité directeur précise qu'il est toujours démissionnaire, qu'il ne reviendra pas sur sa décision et que le soi-disant nouveau bureau peut travailler en toute tranquillité et prendre les responsabilités qui lui incombent. Il y aura un club de rugby à XIII à VILLEFRANCHE avec des équipes dans toutes les catégories. Julien DE LA BALLINA, ancien Président du club, a assuré Pierre BONNEFONT de tout son appui, ainsi que Jean RIGAL, député-maire qui apporte l'aide de la municipalité. D'autres personnes ont été pressenties pour le comité de gestion provisoire et ont donné leur accord, voici leur nom : Pierre BONNEFONT, Ruben DE LA BALLINA, René GUIBERT, Serge CERANTOLA, ROUX, PRAT, Jean-Pierre SOUYRI, WOZNIACK "Père", Raymond GARES, Henri DINTILHAC, ANDRIEU, Alain VIDAL, RONCALI, et Mesdames Marie-Claude VIDAL, GUEDEA et Régine DIEN.
Après l'assemblée générale ordinaire, sont élus les co-présidents actifs : Ruben DE LA BALLINA et Alain VIDAL qui devient le premier joueur local à prendre en mains les destinées du club. Secrétaires : Marie-Claude et Alain VIDAL, trésorières : Régine DIEN et Yvette BONNEFONT, relations extérieures : BONNEFONT, SOUYRI, VIDAL, DE LA BALLINA. Entraîneur de l'équipe fanion : "Mike" GLASCOCK. Educateurs : GLASCOCK, BOUSCAYROL, J-P BOULAGNON, Christian JOSEPH, Stéphane LAURENT. On peut compter sur 25 joueurs parmi lesquels BOUSCAYROL, ROUMAGNAC, BONNET, GUEDEA, KIERASINSKI, MAYRAN, les frères BOULAGNON, GUIBERT, DE LA BALLINA, LAURENT, ROUX, Daniel MOLY, RUSSERY, Christophe BOSCH et autres. Arrivée de Paul KELLY et Graham BOWLING.
De nombreux départs saignent le club. EBERT a signé à PERPIGNAN, GALY et BRO à CAHORS ainsi que REYGASSE, Philippe BOSCH à TOULOUSE, ANSELME et LORANT à ALBI. Christian LAUMOND arrête de jouer. Il n'y a plus d'ossature de l'équipe. Heureusement, il y a les jeunes souligne Pierre BONNEFONT "nous jouerons avec eux. Ils en veulent terriblement et il y a une excellente ambiance". Le 3 septembre, une assemblée générale extraordinaire est organisée pour le passage de témoin entre l'ancienne et la nouvelle équipe. Les finances sont saines. Départ, bien sûr, en groupe B, sans trop de prétentions on s'en doute.
La grande famille treiziste Villefranchoise est en fête à l'occasion du mariage de Marie-Pierre BONNEFONT et Michael GLASCOCK. Il est devenu un authentique Villefranchois où sa gentillesse naturelle l'a fait adopter par la Perle du Rouergue. Haie de ballons ovales à la sortie de l'église et ambiance de feu à la soirée. Geoff BLINKHORN est venu spécialement d'AUSTRALIE pour la cérémonie (il jouera plusieurs matches).
Soirée "Nuit des Fritons" au Château de Graves. On a pu apprécier la vitalité de VILLEFRANCHE XIII dans une ambiance très communicative.
La saison se termine et VILLEFRANCHE se classe 9ème sur 11. L'essentiel a été préservé ; assurer la continuité du rugby à XIII dans la cité.
Les féminines, entraînées par Régine DIEN qui a obtenu son diplôme au CREPS, remportent, invaincues, le tournois de TOULOUSE et d'AIGUEVIVES.
Devant une salle comble, au terme d'une assemblée générale de très bonne tenue, dans laquelle M. ESTIVAL, président de la commission des sports représentant la municipalité, les deux bureaux de VILLEFRANCHE XIII, l'ancien (1985-1986) et le nouveau (1986-1987) se sont mis d'accord pour oublier le passé et collaborer à la mise en place, pour la saison à venir, d'une grande équipe. C'est la réconciliation.

Lors de la saison 1987-1988, comme annoncé en assemblée générale, il y a deux co-présidents ; Jean DAVY et Alain VIDAL. Ruben DE LA BALLINA se retire mais prend la présidence de l'école de rugby. On ne l'oubliera pas. Avec Alain VIDAL, il a, la saison dernière, maintenu le navire à flots. Vice-présidents : M. GAUBERT et GREGORY, secrétaire : Marie-Claude VIDAL, trésorier : Michel DELERIS. Mêmes dirigeants que l'an passé et beaucoup de nouveaux parmi l'encadrement du club.
Christian LAUMOND sera le nouvel entraîneur. Peu de départs sauf J-F REYGASSE à CAHORS et Christophe BOSCH, blessé à l'œil la saison dernière, qui voit sa carrière interrompue. A 22 ans, il avait l'avenir devant lui et avait laissé entrevoir de réelles possibilités. Un centre de ST ANTONIN, Robert GINESTET et deux Anglais de 24 ans, le 3ème ligne Paul BIGG et Michael SWIFT joueur des lignes arrières, arrivent en renfort. Retour d'Hervé CARLES et de Jacques PORTAL qui reviennent de CAHORS ainsi que de Jean-Paul CALVET qui jouait l'an dernier à l'Avenir Villefranchois. François BRALLEY, qui est resté un an sans jouer, remet ça. Sélectionné en universitaires, un solide gaillard, pilier ou 2ème ligne, Darren MORISS arrive de BRISBANE. Sérieux renfort.
Nuit des "Fritons de Canards" le 21 novembre à la salle des fêtes de VILLENEUVE. 500 convives se sont délectés dans une ambiance toujours très conviviale.
VILLEFRANCHE termine 7ème sur 10.
Ecole de rugby : Première du genre. Une tournée en FRANCE de jeunes Australiens de BRISBANE sous la conduite de Mike LOFTUS avec la collaboration de Pierre BONNEFONT. Ils sont opposés à l'école "SPORT-PROMOTION" minimes où évoluent Stéphane DEGA, René MARTY, Frédéric FUALDES, Stéphane PEZET, Stéphane PACHIN, Frédéric INOCENCIO, Sébastien BONNEFONT, et à l'équipe cadet de Nicolas ISSALY, Sébastien MARTY, Laurent DAVY, Eric BOULAGNON le troisième de la famille. Les joueurs Australiens, étincelants, remportent les deux rencontres sous l'œil des caméras de "F.R.3". Ils ont séjourné dans les familles Villefranchoises et sacrifié au tourisme pendant deux jours.
Le samedi 28 mai, a lieu le Challenge Henri VIGUIER.

Saison 1988-1989. Jean DAVY et Alain VIDAL sont toujours aux commandes. La vice-présidence s'enrichit de Jean-Louis LLINAS, Alain DAVY et Marie-Hélène VIGUIER ainsi que du retour de Paul LAFON. Pas de changement au secrétariat et à la trésorerie.
Christian LAUMOND reprend l'équipe fanion, assisté de Mike GLASCOCK. Jacky GAYRAL est toujours avec les juniors. Pierre BONNEFONT et Jean-Claude DELPOUX sont responsables de l'école de rugby. Des départs, au grand désappointement de Jean DAVY, ceux de Jacques BOUSCAYROL et Stéphane LAURENT pour MONTPELLIER, Jean-Marc RUSSERY est prêté à ALBI et Daniel KIERASINSKI rejoint l'Avenir Villefranchois XV. Rentrée d'Eric TARROUX demi de mêlée d'ALBI, d'Hervé LE BLEVENEC de CAUSSADE et de deux Australiens, professionnels à NORTH SYDNEY, que GLASCOCK connaît bien, le 2ème ligne Fred TEASDELL et Nigel TAIT centre ou 2ème ligne de grand format. Enfin retour de Jeff REYGASSE désireux, après deux saisons à CAHORS, de retrouver son public et ses deux frères, et de Paul BIGG. Frédéric ALDEBERT, "Nano" DELHON passent seniors et les juniors ALQUIER, AMANS, Alain REYGASSE, DINTILHAC, GAYRAL peuvent également postuler à l'équipe fanion.
Arrivée d'un nouveau partenaire, le Centre LECLERC, auprès des partenaires habituels.
Au Teulel, SALON est écrasé 58 à 6. On a étrenné les maillots offerts par Charles GAUBERT, P.D.G du garage FIAT. Avant le début de la rencontre, l'assistance a été invitée à observer une minute de silence à la mémoire de Magali RUSSERY, membre de l'équipe féminine, décédée le mois dernier à la suite d'un tragique accident.
Arrivée de Billy TEASDELL, frère de Fred, qui remplace BIGG, blessé, rentré en ANGLETERRE. VILLEFRANCHE termine 5ème sur 13 équipes.
Une vingtaine de jeunes se préparent à réaliser un rêve. Pendant trois semaines, ils séjourneront en AUSTRALIE, la Mecque du rugby à XIII, sous la responsabilité de Pierre BONNEFONT. Jacques GAYRAL et Régine DIEN aussi encadreront l'équipe. Départ 20 juillet, retour 15 août. Ruben DE LA BALLINA, Régine et Pierre sont à l'origine de cet événement.

Charles fera encore partie du comité directeur jusqu’à la saison 1991-1992.

 

1988 1989 0010 2

Charles GAUBERT : debout, le 1er.