ladepecheAvant la réception d’Albi XIII, ce dimanche, à Henri-Lagarde, les dirigeants de Villefranche XIII Aveyron s’activent afin que cette journée du 17 novembre soit une réussite totale.

Rencontre avec Nicolas Alquier, coprésident.

Dimanche, vous recevez Albi XIII, une occasion pour organiser une sacrée journée ?
Effectivement, comme depuis plusieurs saisons, le derby face à Albi est l’occasion d’organiser une journée complète autour du rugby XIII. Dimanche, dès le matin, le stade Henri-Lagarde respirera rugby XIII.

Quel est le programme de la journée ?
Dès 10 heures, un tournoi regroupera les anciens avec les Éperviers de Monteils, Puygouzon, Albi XIII et Villefranche-d’Albi. Ensuite, place à la poule farcie, sous le chapiteau. Le lever de rideau verra les juniors villefranchois affronter l’Entente Lescure-Albi. à 15 heures, coup d’envoi du match Élite 2 Villefranche XIII Aveyron-Albi.

Justement, à propos de cette rencontre, Albi sera grand favori ?
Classés premiers, les Albigeois présentent une belle équipe avec un collectif au point. De plus, la formation tarnaise possède des joueurs capables de faire la différence. Leurs résultats le confirment.

Alors les chances locales sont-elles faibles ?
Il est certain qu’actuellement nous manquons de collectif. Depuis trois semaines, la préparation a été très bonne. Tout le monde se sent impliqué. Côté effectif, l’infirmerie s’est un peu vidée. La concurrence joue à nouveau. Pour moi, nous avons les moyens de glaner les points de la victoire, même si cela est très difficile.

Optimiste donc malgré un début difficile en championnat ?
Le début de championnat a été marqué par de nombreuses blessures. Cela a perturbé la mise en place du collectif car l’effectif a été renouvelé en grande partie. Maintenant, l’effectif redevient conséquent. Pour dimanche, il faut que l’on gagne.

à 12 heures, repas poule farcie (réservation: 05 65 45 57 41).

propos recueillis par Alain Dintilhac

http://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2013/11/16/201311162175-full.jpg

Sébastien Marty, Jérôme Gasc et Nicolas Alquier, coprésidents des Loups./Photo DDM, A. D.