ladepecheCarpentras 6-20 Villefranche - Stade de la Roseraie. Mi-temps : 6-18. Arbitre : M. Crespo. Carpentras : 1 essai Da Silva (38e) ; 1 transformation Rostang. Villefranche : 3 essais Durand (24e), Higgins (29e), Verniol (32e) ; 2 transformations (24e, 32e) ; 2 pénalités (13e, 75e) Durand. Carton jaune Carpentras : Veve (77e).

Equipes
Carpentras : Rousselet, Jacquet, Joubert, Bonte, Da Silva, Veve, Rostang, Boudoire, Rodriguez, Fages, Emblard, Cartier, Mouelhi. Puis : Allio, Comtat, Maurel, Revis.
Villefranche : Gruppi, Vergniol, Durand, Lafon, Sebea, Carivenc, Pallares (cap), Yèche, Bristow, Sournac, Higgins, Ugaia, Boscolo. Puis : Nikolic, Gohon, Vigroux, Ginestet.

Villefranche est arrivé hier soir en leader invaincu à Carpentras. Et y est reparti quelques heures plus tard avec ce même statut. Pourtant les hommes de David Collado se frottaient à leurs dauphins, comptant même un match joué supplémentaire. Et même sans l’Australien Afflick suspendu (lire notre précédente édition) et avec deux jeunes (au lieu de trois annoncé avant match) du Toulouse Olympique (Élite 1) en double licence à intégrer et même titulaires (Vergnio et Sebea), les Aveyronnais n’ont rien laissé à leurs hôtes, s’imposant au final 6-20 dans une partie marquée aussi par une coupure de courant ayant arrêté momentanément les débats. Les deux formations, malgré la pluie, ont entamé tambour battant et les attaques se succédaient de part et d’autre. Mais les visiteurs, plus puissants, monopolisaient l’ovale. Les Comtadins ne faisaient déjà que défendre et Durand ouvrait le score sur une pénalité. Les locaux cédaient peu après sur un essai de Durand qui s’infiltrait dans le rideau défensif après un gros travail de ses avants. Et sur une faute de l’arrière local, Higgins profitait ensuite de l’aubaine pour faire prendre le large aux siens. La récente recrue Verniol enfonçant dans la foulée les Vauclusiens. 0-18, la pluie se calmait… mais le stade s’éteignait totalement (au sens propre) et le match était donc interrompu près de 20 minutes. Le jeu reprenait et juste avant la pause, les locaux, sur une attaque bien menée, trouvaient la faille par leur ailier Da Silva.

Place au choc face à Ille
La deuxième période était davantage équilibrée et l’organisation des défenses des deux équipes était d’un bon niveau. Le terrain devenait glissant et seul une pénalité était finalement inscrite par les gars du Rouergue, s’imposant logiquement 6-20. Une belle soirée avant de recevoir dimanche prochain les Catalans d’Ille-sur-Têt, ceux-là mêmes qui sont aussi toujours invaincus, ceux-là mêmes, surtout, qui ont privé Villefranche de la montée en Élite 1 en finale la saison dernière… avant de finalement rester en Élite 2. Ça promet !

à carpentras,
Pierre Dornad

Nikolic et le Villefranchois en patrons hier.